Nous contacter
 KLONE

KLONE

CV

Nationalité : Française

Groupe / Nom de scène : Klone

Genre : Rock Metal

Site : http://www.facebook.com/KLONEBAND

Parcours

Klone se forme à Poitiers en 1995, à la base le groupe est constitué du chanteur David, Guillaume à la guitare, Julien à la basse et Laurent le batteur.

Ils commencent à fusionner l'ensemble de leurs nombreuses influences, comme Meshuggah, Porcupine Tree, Coroner, Devin Townsend, Opeth, Tool, ISIS, Aphex Twin, Björk et NEUROSIS. En 1999 Mika (guitariste) et Matthieu (saxophoniste/samples) rejoignent le groupe. Klone est . À partir de ce moment ils se sont consacrés à explorer les profondeurs de la chanson expérimentale[Quoi ?]. Au cours des quatre années suivantes, ils ont travaillé sur la recherche de leur propre son et le développement d'un style très personnel[non neutre].

Le premier enregistrement de Klone, Duplicate en 2003 crée une certaine agitation[évasif][réf. nécessaire]. La musique transmet un fort sentiment d'oppression, de la colère et de la peur, mais sans manquer de sérénité et de plénitude[réf. nécessaire]. Au carrefour de toutes ces émotions, le travail méticuleux des six musiciens[non neutre] a donné naissance à un son, qui faisait la synthèse de chacun de leurs goûts et personnalités[réf. nécessaire]. Assez étonnamment pour un premier album "Duplicate" est libre de tout conformisme et très expérimental[réf. nécessaire].

En 2004, Klone change de chanteur, Yann (également chanteur de Mistaken element) fait son apparition, et il apporte ainsi sa touche personnelle tout en se fondant dans le collectif[réf. nécessaire]. Le groupe sort alors "High Blood Pressure" EP, qui témoigne de l'évolution permanente, forte, lourde, mélodique, hypnotique et toujours spécial du groupe[réf. nécessaire]. Ils partent en tournée avec Gojira, Aborted, Psykup, Scarve, Defdump, Drowning, Sleepers, Comity, Eyeless, Stereotypical Working Class, les conduisant à un processus de réflexion approfondie avant leur prochaine sortie.[réf. nécessaire]

Klone utilise alors sa nouvelle expérience du live, afin de progresser au-delà de l'ordinaire[Quoi ?] et sort "All Seeing Eye" en 2008.

All Seeing Eye étonne par son orchestration, qui n'est pas tout à fait commune dans le métal, comme l'utilisation d'une harpe, du saxophone et diverses sonorités électroniques. En parfaite symbiose avec la musique, les paroles de Klone illustrent le concept de "All Seeing Eye" comme un duel entre le pouvoir et les gouvernés; l'équilibre entre la soumission et de domination. L'album évolue à travers des sentiments de menace, d'espoir, de la confiance en soi, d'anxiété et se termine avec un sentiment de soudaineté. Après la sortie de l'album une autre tournée à travers la France et d'autres parties du monde ont suivi.[réf. nécessaire]

Klone ne s'arrête pas et retourne en studio une fois de plus, pour travailler avec Franck Hueso (Hacride, Mistaken Element, Appollonia, Mindslaved, Inside Conflict) et donne naissance cette fois à Black Days. Klone reprend la chanson Army of me' de Björk, qui conjugue mélodie et puissance[réf. nécessaire].

L'album black days se placera à sa sortie, à la troisième place des meilleures ventes de métal en france dans le classement de la FNAC.[réf. nécessaire] Klone enregistre en 2011, un single intitulé Eye of the needle, cette chanson composé de deux parties, une de 10 minutes et l'autre de 7 minutes, avance d'un cran[Quoi ?] et montre que Klone est capable de composer des musiques plus personnelles et originales[réf. nécessaire]. Maintenant on parle de Klone comme un groupe à part entière et on le compare moins avec d'autres grands noms. Klone fait partie maintenant des grands noms et le prochain album va renforcer cette idée.[réf. nécessaire]

Klone continue à enregistrer en 2012 avec The dreamer's hideway. Cet album leur rapporte une nouvelle notoriété en France par le biais du magazine Rock One.

http://www.youtube.com/watch?v=eo3QVKsJOlo
http://www.youtube.com/watch?v=Os2-T1eChJc

Membres du groupe

Yann Ligner : Chant

Guillaume Bernard : Guitare

Aldrick Guadagnino : Guitare

Florent Marcadet : Batterie

Jean Etienne Maillard : Basse

Matthieu Metzger : Saxophone / Samples

Multimedia